lesmers

 
Éditions du Palio

Les mers de l'incertitude

Diriger en lâchant prise

Robert BRANCHE

Collection : Management 
Parution : 25 Mai 2010
Prix : 19,50 €
Pages : 224
Format : 14,5 x 22
Diffusion/Distribution : CDE / Sodis
ISBN : 978-2-35449-016-4
Code SODIS : 7232163

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Argumentaire

La crise de 2008 a balayé les dernières illusions : chacun mesure aujourd’hui les limites de la prévision économique. Mais comment diriger une entreprise si l’incertitude est désormais reine ?

Faut-il renoncer aux projets durables et se contenter de gérer au jour le jour ? Mais comment donner alors un sens à l’action collective, attirer les talents et motiver les investisseurs ? Doit-on, au contraire, renforcer la discipline autour d’un objectif fort et fédérateur, derrière un leader charismatique ? Mais comment dans ce cas résister au gros temps et adapter son cap aux changements conjoncturels ?

Pour sortir de cette tenaille, Robert Branche montre qu’une entreprise doit, tel un fleuve, se fixer pour objectif une mer, qui lui servira d'attracteur stable dans les aléas de l'environnement. L'auteur propose trois pistes novatrices pour réussir dans l’incertitude :
- Penser à partir du futur : on ne peut pas, en effet, comprendre vers quoi coule un fleuve en regardant les méandres de son cours.
- Choisir sa mer une fois pour toutes : L’Oréal n’en a jamais fini de viser la beauté, ni Google l’information ou Nestlé l’alimentation.
- Rechercher la facilité : sans l’appui de la pente naturelle du terrain, il est impossible de progresser dans la bonne direction au milieu des tempêtes, déluges ou sécheresses.

Comme un fleuve impassible, l'entreprise tire ainsi parti des accidents du terrain pour gagner en force et résistance au fur et à mesure qu'elle progresse vers sa mer.


L'auteur
_____________________________________________________________________________________________

Polytechnicien, ingénieur des Ponts et Chaussées, Robert Branche a commencé sa carrière en 1979 au sein de l’administration avant de rejoindre le groupe L’Oréal en 1985. Il s’oriente ensuite vers le conseil stratégique de groupes internationaux. En 2008, Il a publié Neuromanagement, un livre où il démontre que la performance de l’entreprise repose largement sur sa capacité à tirer parti de ses processus inconscients.